Articles étiquettés :

projet

Épilogue de la boutique Ty Kreisker Mag

1024 768 Ensemble scolaire Le Kreisker

Vendredi 2 février, Théo CREACH et Youna CLOAREC, élèves de terminale MCV Voie Professionnelle ont eu le plaisir de remettre un chèque de 562 euros à l’association Camilien et la Team, en présence de la maman du petit garçon atteint de leucémie, et de membres de l’association.

 Camilien et la Team apporte son soutien aux enfants hospitalisés notamment en oncopédiatrie : https://camilienetlateam.wordpress.com/

Cette somme est le fruit des ventes de vêtements de seconde main donnés par les lycéens, mais aussi de vêtements neufs offerts par des commerces Saint Politains. Ces ventes ont été réalisées au sein du lycée dans le magasin éphémère Ty Kreisker Mag, mis en place par Théo et Youna.

Cette initiative s’est effectuée dans le cadre du chef d’œuvre, épreuve d’examen au baccalauréat professionnel, pour laquelle il est demandé aux élèves de mener un projet et d’en expliquer la démarche lors d’un oral en fin d’année.

Youna et Théo ont été chaleureusement félicités et remerciés par l’association Camilien et la Team, un succès de bon augure pour l’examen !

Les 1ères AGORA organisent un voyage pour les séniors

1024 768 Ensemble scolaire Le Kreisker

Mardi 30 janvier, 4 élèves de 1ère AGOrA sont allés présenter le voyage du CCAS du Ty Kastelliz destiné aux séniors.

Cette année, destination Sarzeau dans le Morbihan.
Après avoir préparé le diaporama et s’être entrainé en classe, les lycéens ont décrit le programme et le prix du séjour qui se déroulera du 28/09 au 5/10/24.
Tous étaient ravis et ont continué a échangé autour du goûter.

Tournage en extérieur pour le film Été44

768 1024 Ensemble scolaire Le Kreisker

Le tournage en extérieur a commencé le samedi 13 janvier.  Une magnifique journée pour de magnifiques images.

Puis, le week-end suivant, Saint-Pol-de-Léon a remonté le temps lors du tournage.

Samedi 20 janvier, dans l’après-midi, les curieux étaient nombreux à regarder les caméras et le cortège de techniciens, de comédiens et de figurants investir plusieurs sites du centre-ville, entre quartier des lavoirs, rues Saragoz et Rozière, rue au Lin… Piloté depuis des mois par un groupe d’enseignants du lycée du Kreisker, coordonnés par Olivier Salaun, Francis Torrès et Daphné Souffrant, le film sur l’été 1944 à Saint-Pol, appelé à être un temps fort du 80e anniversaire de la tragédie, enregistrait ses premières images. Une fiction plus qu’une reconstitution des événements. Mais, pendant quelques heures, Saint-Pol a remonté le temps.

Des lavandières comme autrefois

Rue Poullou, par exemple, des lavandières en tenue d’époque battaient le linge dans les lavoirs comme il y a huit décennies tandis que des jeunes filles en sage tenue d’écolière d’un autre temps flânaient dans la ruelle et qu’une aïeule en foulard et blouse surannée transportait des poireaux sur un vélo fatigué. Mais un poste de contrôle de l’armée allemande interdisait l’accès au centre-ville. Guérite reconstituée pour l’occasion, barrière et même panneaux de signalisation comme autrefois… Quelques soldats au visage martial arrêtaient les voitures brinquebalantes qui accusaient leur époque, une Ford 1930, une Simca, vérifiaient les laissez-passer… Premiers essais. Puis « Silence on tourne ! Moteur ». Les scènes exigeaient parfois plusieurs prises, avant de les tourner dans un autre décor, rues Rozière, au Lin, Saragoz.. Dans cette dernière, par exemple, l’ancien restaurant « L’Ange vint » était transmué en épicerie, flanquée côté rue d’un maigre étal de pommes de terre et de clients comme sortis d’un album de familles en noir et blanc.

La suite à la prochaine prise !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Casting du film projet “Été 44”

768 1024 Ensemble scolaire Le Kreisker

Ça y est, les trois acteurs principaux ont été choisis !! Des jeunes motivés, passionnés qui vont probablement vous faire adorer le film !                                Merci à Thibault (François), Enor (Louise) et Pierre (Léon) !

Un énorme merci aussi à Sylviane qui travaille avec eux sur l’interprétation.
Une nouvelle fois, on veut remercier les élèves impliqués dans ce fabuleux projet. Ils y mettent une telle énergie.
Prochain tournage en janvier.

Projet “Ville pour la Vie, Ville contre la peine de mort”

1000 746 Ensemble scolaire Le Kreisker

Le 28 novembre, dans le cadre du projet “ville pour la vie, ville contre la peine de mort”, Antoinette Chahine, est venue à la rencontre des lycéens, pour témoigner de son parcours, défendre les droits de l’Homme, lutter contre l’injustice, la torture et la peine de mort.

Libanaise, elle a été arrêtée à 19 ans, condamnée à mort à 22 ans puis, graciée elle a été emprisonnée et torturée. 5 ans et demi plus tard, soutenue par les associations de défense des droits de l’homme, elle a été libérée.
Ce projet a fortement mobilisé plusieurs classes du lycée:
2nde, 2nde GATL, Term DGEMC, BTS CI 1ère année.
Les élèves se sont beaucoup investi dans ce projet :
-écriture de lettres de soutien à des condamnés à mort,
-création d’affiche,
-exposition,
-tribune dans le journal du lycée,
-lecture de “l’Etranger” de Camus,
-visionnage du film “La voie de la Justice”
Après sa conférence, les lycéens se sont relayés pour lire des articles de la Déclaration des Droits de l’homme ainsi que des poèmes, une lettre de soutien qu’Antoinette Chahine aurait dû recevoir mais qui ne lui était pas parvenue, ainsi qu’une dizaine d’autres lettres demandant la libération de prisonniers.
Beaucoup lui ont confié leur admiration pour sa force, sa résilience et ses messages positifs : « je suis sans haine », ou encore « la vie est belle » ou encore « Avec nos crayons, nous luttons et nous sommes les plus forts face aux bourreaux et à l’injustice ».
Nous remercions Madame Chahine pour son intervention auprès de nos élèves.